Description


    Le bypass gastrique (ou court-circuit gastrique)

    Partagez
    avatar
    Mary
    Administratrice

    Féminin Messages : 36
    Date d'inscription : 17/09/2017
    Age : 29
    Localisation : Angers

    Le bypass gastrique (ou court-circuit gastrique)

    Message  Mary le Dim 24 Sep - 23:56

    Durée de l’intervention : environ deux à trois heures.

    Le bypass consiste à réduire le volume de l’estomac à environ 100 à 150 ml et à le relier à la partie moyenne de l’intestin (jéjunum) de manière à limiter le transit intestinal des aliments. Ceci va aider le patient à limiter ses quantités de nourritures, sa sensation de faim et également l’absorption des nutriments. Les conséquences sont les mêmes que pour la sleeve au niveau de la quantité des aliments ingérés. Cependant, en court-circuitant une grande partie de l’estomac et le début de l’intestin grêle, il y a aussi davantage de risques de carence en vitamines et minéraux, notamment en fer, en calcium et en vitamines B9, B12 et D. Les aliments arrivent plus vite (ils n’ont pas le temps d’être imprégnés des enzymes digestives et d’être absorbés) et plus « bas » dans le tube digestif (au niveau du jéjunum, la deuxième partie de l’intestin grêle). Ils évitent donc une partie de l’intestin qui sert à absorber les nutriments, ce qui peut engendrer des carences. D’où l’obligation de suivi et la prise quotidienne quasi à vie de compléments en vitamines et minéraux, indispensables à un bon fonctionnement de l’organisme.

     



    Les principales conséquences sont donc les carences nutritionnelles et la constipation (selon le cas et la longueur d’intestin court-circuité, le transit peut être plutôt accéléré). Mais la plus connue des complications est le dumping syndrome (DS), une sensation de malaise hypoglycémique (palpitations, maux de tête, nausées, sensation d’être dans du coton, sueurs froides…) se produisant quinze à trente minutes après le repas. Elle est liée à l’arrivée massive d’aliments dans l’intestin, surtout les aliments sucrés et gras. Tous les patients ayant un bypass ne présentent pas ce problème. Il est fonction des réactions physiologiques de chacun. Les solutions pour empêcher le DS consistent à manger très lentement et à supprimer les desserts sucrés ainsi que les aliments très gras.

    Parmi les complications sévères en post-opératoire, on compte, comme pour la sleeve, les fistules et les hémorragies digestives.


    ___________________________________________________
      Premières démarches commencées le 20 octobre 2013 - Sleevée le 26 juin 2014 - Perte de 30 kg

      Aujourd'hui septembre 2017 : 1 m 74 - 105 kg - désir de bypass

      30 mai 2018 : RDV chirurgien - Dr. Beccouarn à la clinique de l'Anjou
      Juin - Novembre : suivi pluridisciplinaire psycho-diététique et sportif

      Ma présentation : Partie 1 - Partie 2 - Mon parcours bypass (forum)

      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 3:52